Japan Expo Paris - 2 au 5 Juillet 2020
Rejoignez-nous ! 289 Jours 15 : 53 : 15
Publicité
Information

Le 19e Impact, fête du manga et de l’anime

Conférences, rencontres, découvertes, avant-premières, animations en tout genre : Japan Expo réservait bien des surprises aux fans de manga et d’anime, de quoi satisfaire leur passion et repartir avec des souvenirs pleins la tête !

Publié le

L’album photo des invités manga & anime

Si le festival célébrait en 2018 le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon en mettant les traditions japonaises sur le devant de la scène, le manga et l’anime étaient aussi de la fête. Ils représentent d’ailleurs parfaitement la façon dont l’attachement français à la culture japonaise a évolué, des estampes d’HOKUSAI aux dernières sorties manga. Et le prouvant une fois encore, vous avez été nombreux à arpenter le Village éditeurs, aller à la rencontre des mangaka, animateurs et réalisateurs invités, ou encore à assister aux évènements organisés pendant le festival.

Le Space Opera était cette année à l’honneur et a fait l’objet d’un article dédié que l’on vous invite à lire et à revivre en photo en cliquant ici. La programmation manga et anime du festival vous a aussi projeté au cœur des univers de plus de 50 artistes invités. Les occasions de les rencontrer n’ont pas manqué avec 40 conférences et live drawings, et 58 séances de dédicace à l’espace Sumiré, et bien plus encore sur les stands des éditeurs. Enfin, parmi plus de 33 heures de projections d’anime, 10 avant-premières étaient au programme, dont 3 organisées en soirée pour prolonger le plaisir après la fermeture du festival. Pour commencer, revenons sur les invités. 

Des rencontres inoubliables

 
 

Les auteurs incontournables du moment avaient fait le déplacement du Japon pour venir à votre rencontre. Après avoir remporté deux prix aux Japan Expo Awards 2018 – le Daruma d’or manga pour A Silent Voice et le Daruma de la meilleure nouvelle série pour To Your Eternity –, Yoshitoki OIMA nous faisait l’honneur d’être parmi nous, invitée en partenariat avec Pika Édition. Elle est bien sûr allée à votre rencontre en dédicace et a fait une démonstration magistrale de son talent lors d’un live drawing. Elle a aussi partagé quelques-uns de ses secrets avec vous lors d’une masterclass.

Dédicace et live drawing étaient aussi au programme d’Atsushi OHKUBO, l’auteur de Soul Eater, revenu en force avec son nouveau titre Fire Force dont le tome 7 venait de sortir. Invité en partenariat avec Kana, il a profité de sa présence pour participer à une rencontre avec quelques-uns de ses fans et retrouver l’artiste espagnol Jordi LAFEBRE, auteur des Beaux Étés entre autres, lors d’un draw battle épique.

Du côté des éditions Ki-oon, l’ambiance était à la découverte avec la mangaka Nicke dont le tome 1 de Beyond the Clouds, une création originale de l'éditeur, sortait pour le festival. Vous l’avez rencontrée sur le stand de son éditeur et avez pénétré avec elle dans son univers poétique. Autre ambiance chez la jeune maison d’édition Mana Books qui avait invité Itsuki KAMEYA, la dessinatrice Final Fantasy Lost Stranger, à vous rencontrer.

 
 

Côté animation, vous vous étiez donné rendez-vous en masse autour de Shingo ADACHI, Masami NIWA et Manabu ONO, respectivement chara-designer, producteur et réalisateur de Sword Art Online -Alicization-, la saison 3 de la licence déjà culte qui cartonne depuis plusieurs années. Entre une conférence exceptionnelle et des dédicaces en partenariat avec Wakanim, les fans de Sword Art Online sont repartis le sourire aux lèvres.

Autre équipe venue à votre rencontre avec Kadokawa et Crunchyroll, celle de Bungo Stray Dogs – DEAD APPLE –, à l’occasion de la projection en avant-première du film. Nobuhiro ARAI et Mari SUZUKI, chara-designer et productrice ayant travaillé sur le film vous ont retrouvé à plusieurs reprises, notamment lors d’une conférence et de dédicaces.

Fasciné depuis toujours par le Japon, Thomas ASTRUC s’est joint aux invités du festival pour une conférence exceptionnelle. Le créateur et réalisateur de la série Miraculous, les aventures de Ladybug et Chat Noir était accompagné de quelques-uns de ses collaborateurs sur la série. Le public de la conférence comptait de nombreux jeunes fans ravis de poser leurs questions à Thomas ASTRUC et de le rencontrer plus tard en dédicace.

Enfin, n’oublions pas Chi, adorable chaton et héroïne du manga Chi, une vie de chat, venue à la rencontre de ses fans pour quelques séances photos et un show en compagnie du groupe Wi-Fi-5 qui chante le générique de l’anime dont elle est la star.

Le manga européen à l’honneur

 
 

Les mangaka français et européens sont de plus en plus nombreux à révéler leur talent. Passionnés de manga et de culture japonaise, ils y puisent leur inspiration et leur imagination n’en finit pas de nous étonner. Plus d’une trentaine d’entre eux étaient présents pour des dédicaces à l’espace Sumiré ou sur les stands de leurs éditeurs.

Glénat Manga recevait nombre d’auteurs français sur son stand. Enaibi et Aienkei dédicaçaient leur manga HORION à l’occasion de la sortie du tome 2, tandis que Vinhnyu et Antoine DOLE vous plongeait dans l’ambiance "magique" de 4LIFE. C’est Tinta Run et son tome 2 qui était à l’honneur avec Christophe COINTAULT, toujours ravi de rencontrer le public. Izu et Kalon étaient venu présenter Versus Fighting Story et ont également donné une conférence sur ce titre consacré à l’e-sport. Après Stray Dog et Ayakashi – Légendes des cinq royaumes, VanRah présentait MortiCian. Elle participait aussi à une conférence en compagnie de Christophe COINTAULT, Vinhnyu et Antoine DOLE. Ils ont ainsi partagé avec vous leur expérience de mangaka français. Une autre conférence était au programme, sur un titre à paraître des éditions Glénat. Il s’agissait de Devil’s Relics, le premier manga de Maître Gims qui s’est associé à son frère Darcy, au scénariste de BD Jean-David MORVAN et au mangaka Yoshiyasu TAMURA pour lui donner naissance. Tous les quatre étaient présents pour vous en parler en exclusivité.

Les éditions H2T avaient convié deux mangaka français et deux italiens à vous faire découvrir leurs œuvres. ART-OF-K, Caly, Redjet et Rossella SERGI sont aussi montés sur scène à l’occasion d’un live drawing à quatre mains, et vous ont fait découvrir leurs titres, respectivement Hana no Breath, Euterpe, Space Duck RG et Deep Scar. L’éditeur tenait aussi une conférence sur la création de manga en France.

Elsa BRANTS, la créatrice de Save me Pythie, vous attendait sur le stand des éditions Kana et à l’espace Sumiré. 

 
 

Chez Ki-oon, Shonen dédicaçait son manga Outlaw Players, lauréat du Daruma du meilleur manga international aux Japan Expo Awards 2017, tandis que la gagnante du même prix aux Japan Expo Awards 2018 venait elle aussi à votre rencontre : Yami SHIN, la mangaka suisse de Green Mechanic

Du côté d’Olydri éditions, vous avez retrouvé Jorys BOYER, jeune prodige du dessin qui en est déjà au tome 2 de Noob Reroll sur lequel il travaille avec Fabien FOURNIER au scénario. Ils ont entre autres participé à la conférence sur l’actu d’Olydri et de la websérie Noob, et sont allés à la rencontre du public. Deux habitués du festival étaient là aussi, Philippe CARDONA et Florence TORTA qui publie le manga Sentaï School et les BD Neogicia et Le blog de Gaea chez Olydri éditions, et la BD Noob chez Delcourt.

Pionnier du manga français, Reno Lemaire est toujours partant quand il s’agit de rencontrer ses fans ! L’auteur de la saga Dreamland vous donnait évidemment rendez-vous à Japan Expo pour présenter entre autres le tout nouveau tome 18 de son manga. À ses côtés, la jeune génération représentée par Romain Lemaire qui dévoilait son premier titre Everdark, après avoir fait ses premières armes sur Dreamland en tant qu'assistant de son cousin Reno Lemaire. En plus de dédicaces sur le stand de Pika Édition, ils se sont retrouvés sur scène pour une séance de dessin à quatre mains autour de thèmes choisis par le public. Autre nouveauté, autres rencontres : la dessinatrice Miya et la scénariste Samantha BAILLY à l’occasion de la sortie du tome 2 d’Alchimia. Vald, le mangaka de Catacombes, vous attendait aussi sur le stand. 

L’album photo des animations manga & anime

Des anime en avant-première

Les fans d’anime ont eu rien moins qu’une dizaine d’occasions de découvrir les futures sorties anime avant tout le monde grâce à nos partenaires. Avant-premières françaises, européennes, voire mondiales se sont succédé pendant quatre jours. Trois soirées étaient d’ailleurs consacrées aux plus attendues d’entre elles :

  • jeudi, vous avez découvert le film Bungo Stray Dogs – DEAD APPLE – en compagnie de son chara-designer et sa productrice, Nobuhiro ARAI et Mari SUZUKI (en partenariat avec Kadokawa et Crunchyroll)
  • vendredi, c’était au tour des fans de la série My Hero Academia de se retrouver pour l’avant-première du film My Hero Academia: Two Heroes
  • samedi soir, c’est L'Attaque des Titans : Le Rugissement de l'Éveil qui a déplacé les foules et vous a fait passé une soirée exceptionnelle autour du troisième film de la saga, diffusé pour la première fois en Europe grâce à @Anime

On vous parlait de Chi un peu plus tôt et le clou du spectacle était la diffusion en exclusivité par Kodansha du premier épisode de la série animée dont elle est l’héroïne : Koneko no Chi: Ponponra Dairyoko. Autre avant-première qui a fait salle comble et dont l’apparition de chaque personnage a déclenché des cris de joie dans le public : JOJO’s Bizarre Adventure Golden Wind. Le premier épisode était diffusé en avant-première à Japan Expo en même temps qu’au Japon grâce à Warner Bros. Japan.

Wakanim vous proposait de découvrir Les Brigades immunitaires, série adaptée du manga éponyme et de plonger dans l’univers passionnant des cellules qui travaillent à protéger le corps humain. Du côté d’@Anime, vous avez pu voir le premier film de la trilogie Eureka Seven Hi, Evolution, et les deux premiers opus de la trilogie Laughing Under the Clouds, Gaiden: The Oath of the Yamainu et Gaiden: The Double-Headed Fûma. Enfin, un court métrage sélectionné dans le cadre d’Anime Tamago 2018, un tremplin pour jeunes animateurs, vous était proposé : TIME DRIVER : L'avenir que nous avons dessiné de Junichi YAMAMOTO.

L’anime à la fête

 
 

Les fans d’anime n’était pas au bout de leurs surprises ! L’exposition Mamoru Hosoda Film Works vous replongeait dans les univers des œuvres du réalisateur, du Garçon et la Bête à La Traversée du temps, en passant par Summer Wars, Les Enfants loups, Ame et Yuki et son dernier-né Miraï, ma petite sœur. Des pièces exceptionnelles étaient présentées comme des storyboards, des designs de personnages et des dessins originaux.

Tandis que des projections d’anime vous attendaient à longueur de journée en salle vidéo, une série d’évènements sur scène était aussi au programme. @Anime vous a dévoilé ses sorties ciné pour la saison 2018 / 2019, parmi lesquelles Miraï, ma petite sœur, prévu pour décembre 2018. Autres films à venir : Penguin Highway et Maquia: When the Promised Flower Blooms.

Couronnant le succès de Radiant du Français Tony VALENTE au Japon où il a été vendu à plus de 65 000 exemplaires, le manga est l’objet d’une adaptation en anime par la NHK, première chaîne publique du Japon ! Les éditions Ankama vous invitait à rencontrer l’auteur en dédicace et à assister à une conférence sur cette adaptation exceptionnelle en présence du producteur, Yusuke FUJITA, et du réalisateur, Daiki FUKUOKA.

D’autres évènements vous étaient proposés, un match d’improvisation théâtrale entièrement dédié aux anime et proposé par Manga.tv et Kowabunga-Agency, ou encore une conférence de Furansujin Connection avec Malec, Jean-louis VANDESTOC et Séverine VARLETTE qui ont partagé leurs expériences dans le milieu de l'animation japonaise. Une autre conférence était consacrée à Broken Blade, avec les animateurs Nobuyoshi HABARA, Chizuru KOBAYASHI et Takumo NORITA.

 
 

Qui dit anime, dit aussi générique et musique ! La musique d’anime était à l’honneur sur la scène Karasu et sur les autres scènes du festival, à commencer par un hommage plein d’émotion à l’immense réalisateur Isao TAKAHATA, disparu en avril 2018, par le Neko Light Orchestra. Ils ont repris les plus belles musiques de ses films, du poignant Tombeau des lucioles au poétique Conte de la princesse Kaguya.

Vous avez entonné des génériques devenus légendaires avec Mika KOBAYASHI, célèbre pour avoir participé aux chansons d’anime à succès comme L’Attaque des titans, Kill la Kill ou Blue Exorcist, et avec Yoko TAKAHASHI, la chanteuse de Zankokuna Tenshi no Te-ze (A Cruel Angel's Thesis), l’incontournable générique de Neon Genesis Evangelion. The Sixth Lie a interprété en live le générique de fin de l’anime Golden Kamui, ou encore celui de Koneko no Chi: Ponponra Dairyoko avec les idols de Wi-Fi-5. Enfin, Cécile CORBEL et Misaki IWASA se sont retrouvées sur scène pour un duo franco-japonais au cours duquel elles ont chanté le générique de l’anime du Studio Ghibli La Colline aux coquelicots.

Le Village éditeurs

Rencontres et évènements se concrétisent grâce à la participation des éditeurs mais ils ont aussi bien d’autres surprises pour vous sur leurs stands, réunis au sein du Village éditeurs ! Vous y trouviez bien sûr le meilleur de leur catalogue. Certains avaient tout mis en œuvre pour animer leur stand aux couleurs de leur manga phare et des nouveautés sortis à l’occasion du festival. 

 
 

Radiant était à l’honneur chez Ankama avec un décor de la série installé sur le stand où les visiteurs pouvaient aussi jouer au jeu Dofus.

Glénat Manga avait installé un atelier mangaka destiné aux nouveaux artistes du manga, tandis qu’un corner dédié à Dr. Stone vous mettait au défi, avec un mur d’escalade et un jeu de tir sur silhouettes.

Chez Kana, le camion de pompier de Fire Force, la Matchbox, était présent à l’occasion de la venue d’Atsushi OHKUBO, aux côtés de l’éternel et indispensable Naruto gonflable. Un corner Boruto vous attendait avec une roue à cadeaux tandis qu’un escape game vous plongeait dans les arcanes du manga Moriarty ! 

 
 

Du côté de Kazé Manga, c’est un mur d’escalade aux couleurs de la série Neverland qui se dressait face à vous et vous avez été nombreux à relever le challenge.

Ki-oon avait dédoublé son stand pour vous proposer un espace entièrement dédié aux animations : Ki-oon World. En l’honneur de la venue de Nicke, vous avez piloté des drones dans l'ambiance de Beyond the Clouds ; des casques VR vous permettaient d’embarquer sur votre drone. D’autres animations étaient organisées avec des combats de ninja Black Torch, du tir sur cible en hommage au manga Issak ou encore un photocall Les Mémoires de Vanitas. Vous pouviez aussi essayer le jeu My Hero Academia One Justice en avant-première

 
 

À côté d’un décor dédié au manga de Yoshitoki OIMA To Your Eternity, Pika Édition proposait une selfie box Seven Deadly Sins et aussi le jeu Seven Deadly Sins: Knights of Britannia de Bandai. Vous avez pris les commandes de robots qui s’affrontaient sur un mini-ring, à l’image des combats du nouveau titre de Boichi, Origin.

Bien d’autres éditeurs vous accueillaient, autour de leurs titres, qu’ils soient manga ou anime : Akata, Crunchyroll, Delcourt-Soleil-Tonkam, Doki-Doki, H2T, isan manga, Kurokawa, Mana Books, Meian, Olydri éditions, Ototo-Ofelbe-Taifu, Panini Manga, Wakanim, Yüreka éditions, ou encore Wacom qui vous faisait essayer ses tablettes graphiques.

L’équipe éditoriale de la toute nouvelle maison d’édition VEGA vous a quant à elle présenter son projet et dévoiler quelques infos sur ses sorties à venir.

Et pour les mangaka en herbe, les boutiques de fourniture et les écoles de manga et d’animation, comme par exemple EIMA ou Human Academy, vous mettait le pied à l’étrier !

L’heure du jeu !

 
 

Les associations sont toujours au rendez-vous pour partager avec vous leur passion du manga et de l’anime et cette année n’a pas fait défaut. Place aux maquettes du côté d’Anigetter, avec une belle collection de modèles en tout genre mais aussi des ateliers pour fabriquer vos propres créations. Exposition et activités manuelles étaient aussi au programme du stand de l’AEUG mais centré autour de Gundam comme le laisse présager leur nom dont l’acronyme signifie Association pour l’essor de l’univers Gundam. 

 
 

Nombreuses étaient les associations à vous proposer des quiz, concours, blindtests, karaoke, tests et jeux en tout genre sur leur stand ou sur la scène Sora, comme par exemple Asian’Efrei, BulleJapon, Forum Thalie, Kaerizaki ou Ze Network Tsundere. Quant à Esprit Ludique, c’est sous la forme de jeux de société qu’elle vous a emmené dans les univers du manga, entre autres thématiques japonisantes.

L’accent était mis sur le dessin sur les stands de Tengumi et de la Yuai Association qui proposaient des concours, des ateliers ou réalisaient votre portrait. Sur son stand, l’artiste Mélanie KHOTH vous présentait d’incroyables trompe-l’œil sous forme de dessins 3D et vous invitait à assister à des séances de live drawing. 

Une programmation manga et anime toujours aussi riche grâce aux associations, aux éditeurs et bien sûr aux invités qui contribuent chaque année à faire du festival une grande fête de la pop culture japonaise !

Tags :

  • Manga
  • Anime

Suivez-nous

Publicité

Japan Expo Aime

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Connectez-vous !
Connexion
Ou
Mot de passe oublié