Japan Expo Paris - 4 au 7 Juillet 2019 Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte
Rejoignez-nous ! 316 Jours 13 : 56 : 12
Publicité
Information

Le Space Opera à l’honneur du 19e Impact

La programmation manga et anime de l’édition 2018 de Japan Expo se plaçait sous le signe du Space Opera : un genre très populaire qui vous a entraîné dans l’espace quatre jours durant. Retour sur ce voyage au gré des titres les plus emblématiques du Space Opera !

Publié le

L’album photo Space Opera du festival

Le Space Opera sous les feux des projecteurs

Dans la continuité des célébrations du centenaire de l’animation japonaise en 2017, Japan Expo mettait cette année à l’honneur le Space Opera. Genre incontournable du manga et de l’anime, le Space Opera appartient au genre plus vaste de la science-fiction, évoquant les voyages dans l’espace, les aventures et les combats entre héros et empires galactiques. Le Space Opera japonais fait ses débuts avec le premier dessin animé du genre : Space Battleship Yamato (1974). Si la série ne rencontre pas le succès dès sa sortie, elle donnera toutefois naissance à de nombreuses suites et restera l’une des plus influentes du genre au Japon.

L’une de ces suites, STAR BLAZERS 2202 (Yamato), faisait justement partie des titres mis sur le devant de la scène lors du 19e Impact, aux côtés de Cobra et Cowboy Bebop. Japan Expo fêtait ainsi les anniversaires de ces deux dernières : les 40 ans de Cobra, manga culte créé par Buichi TERASAWA que son adaptation animée rendit populaire dans le monde entier, et les 20 ans de Cowboy Bebop, une œuvre aussi unique en son genre qu’incontournable. D’autres titres sont venus s’ajouter à la programmation pour vous donner un aperçu le plus large possible du Space Opera. 

 
 

Au total, 9 invités sont venus à votre rencontre en nombreuses occasions, avec pas moins de 36 séances de dédicace, meet & greet et sessions photo organisées pendant le festival. Les invités ainsi que des intervenants spécialisés vous donnaient rendez-vous sur scène pour 16 conférences. En tout, ce sont 60 heures de sa programmation que Japan Expo a dédié au Space Opera, ainsi que 3 expositions sur des œuvres emblématiques qui vous ouvraient leurs portes tout au long du festival. Revenons maintenant en détail sur ce programme. 

Le 40e anniversaire de Cobra

En 1978, Buichi TERASAWA commençait la publication de son œuvre majeure : Space Adventure Cobra. Alors que le Space Opera occupait le devant de la scène cette année, le festival ne pouvait pas passer à côté d’un anniversaire aussi significatif. Malgré l’absence de Buichi TERASAWA qui s’était malheureusement vu contraint d’annuler sa venue, une conférence était consacrée au 40e anniversaire de son œuvre culte, en compagnie de deux intervenants spécialistes de Cobra, Stéphane CLÉMENT du site Cobraworld.fr et Karim TALBI des éditions isan manga, qui publient les œuvres de Buichi TERASAWA en France. Une version en couleurs de Cobra est d’ailleurs sortie à l’occasion de cet anniversaire. La conférence était précédée d’un interlude cosplay dédié à Cobra, interprété par les talentueux cosplayeurs de l’association CoSA : ils ont replongé le public au cœur des aventures du plus célèbre des pirates de l’espace le temps d’une saynète grandiose. 

Une exposition évènement, organisée en partenariat avec isan manga, revenait sur l’ensemble de l’œuvre du mangaka : Buichi TERASAWA - Aux frontières de l'imagination. Sur plus de 150 m², elle vous invitait à (re)plonger dans l’œuvre du maître à travers des planches de manga, des illustrations et de nombreuses explications sur ses œuvres, mais aussi sur ses techniques de dessin et de colorisation numériques, utilisées notamment dans Takeru, premier manga au monde à avoir été entièrement réalisé par ordinateur. Ses méthodes innovantes se dévoilent aussi dans la série Gun Dragon Sigma, dont l’héroïne est une top model en chair et en os prise en photo puis intégrée dans un univers 3D futuriste. 

Pour aller encore un peu plus loin dans l’œuvre de Buichi TERASAWA après le festival, un catalogue d’exposition a été publié par isan manga, premier du genre réalisé pour une exposition à Japan Expo. De son expérience aux côtés d’Osamu TEZUKA aux méthodes de dessin numérique qui caractérisent ses derniers titres, cet artbook traite en détail des divers aspects de la carrière de Buichi TERASAWA, de son œuvre et de ses techniques de travail. On y retrouve ou découvre ses œuvres majeures, de Blacknight BAT à Takeru en passant par l’incontournable Cobra. Magnifiquement illustré, l’ouvrage inclut l’intégrale du manga Sigma 45.

Pour conclure les évènements liés au 40e anniversaire de Cobra, n’oublions pas les projections du film Space Adventure Cobra d’Osamu DEZAKI sorti en 1982, première œuvre d’animation tirée de l’univers de Cobra.

Cowboy Bebop fêtait ses 20 ans

Pour célébrer comme il se doit le 20e anniversaire de Cowboy Bebop, série qui a véritablement marqué un tournant dans l’histoire de l’animation japonaise, Japan Expo accueillait la réunion exceptionnelle des créateurs de la série, en partenariat avec Dybex et Sunrise :

Le festival offrait aux visiteurs de nombreuses occasions de les rencontrer et de les écouter parler de leur travail sur la série. Samedi, une grande conférence les réunissait tous les cinq. Face à ce panel d’exception, une salle comble composée de fans, adeptes de la première heure ou récemment conquis par la légende Cowboy Bebop. Toshihiro KAWAMOTO, Masahiko MINAMI, Keiko NOBUMOTO, Shinichiro WATANABE et Kimitoshi YAMANE étaient accompagnés pour l’occasion de Shin SASAKI, le directeur du studio SUNRISE. Un vote avait été organisé en amont du festival afin de faire choisir au public l’épisode qui serait diffusé pendant cet évènement. Ce fut l’occasion de présenter le top 10 des épisodes favoris des fans et pour les invités de partager quelques anecdotes sur la série. Est ensuite arrivé le moment de la diffusion de l’épisode choisi par les visiteurs : Pierrot Le Fou, épisode 20. Un choix typiquement français selon Shinichiro WATANABE qui a rappelé que cet épisode est inspiré d’œuvres françaises comme le film éponyme de Jean-Luc GODARD, ou encore du Samouraï ou du Cercle rouge de Jean-Pierre MELVILLE. C’est aussi le premier épisode entièrement réalisé en numérique. Pour conclure la conférence, vous avez eu l'occasion de poser vos questions aux invités.

 
 

D’autres conférences ont convié Toshihiro KAWAMOTO et Kimitoshi YAMANE à réaliser des live drawings devant un public médusé, tandis qu’une autre réunissait Masahiko MINAMI, Keiko NOBUMOTO et Shinichiro WATANABE pour parler des divers aspects de la réalisation de la série, de son scénario et de sa production. Pour les artistes, réalisateurs, scénaristes ou producteurs en herbe, deux masterclass offraient la possibilité de profiter des connaissances et de l’expérience des invités. Sur une note plus ludique, Toshihiro KAWAMOTO, Masahiko MINAMI et Kimitoshi YAMANE vous attendaient sur scène pour faire équipe avec vous lors d’un Japan Expo Game Show sur la série

 
 

Enfin, les occasions de rencontre ne manquaient pas avec de nombreuses dédicaces chaque jour, une session photo avec les cinq invités, ainsi qu’un meet & greet lors duquel une poignée de chanceux ont passé un moment inoubliable avec eux.

Le 20e anniversaire de Cowboy Bebop avait aussi inspiré l’association Anigetter qui consacrait une partie de son stand à une exposition de maquettes inspirées de la série, avec des vaisseaux, des personnages iconiques et une bande son jazzy.

Un programme qui a comblé les attentes des fans de la série et sans doute donné envie aux néophytes de découvrir ses 26 épisodes mythiques. See you Space Cowboy!

Space Battleship Yamato, série initiatrice du Space Opera japonais

C’est Space Battleship Yamato (Uchuu Senkan Yamato) qui marque les débuts du Space Opera japonais au milieu des années 70. La série a notamment révélé le talent de ses deux créateurs : Yoshinobu NISHIZAKI et Leiji MATSUMOTO (Albator et Galaxy Express 999).

Japan Expo mettait à l’honneur l’une de ces suites, reboot de la deuxième série de 1978, STAR BLAZERS 2202 (Yamato), en accueillant une partie de l’équipe de la série. Nobuyoshi HABARA, réalisateur, et Chizuru KOBAYASHI et Takumo NORITA, animateurs, se sont ainsi joints aux invités du festival, notamment à l’occasion de dédicaces quotidiennes. Les occasions d’aller à leur rencontre ne manquaient pas !

Les trois animateurs vous donnaient rendez-vous en conférence, trois évènements lors desquelles chacun d’eux a partagé son expérience et ses projets, répondu à vos questions et donné à voir son talent en direct lors d’un live drawing. Ils se sont aussi réunis sur scène pour une autre conférence entièrement dédiée à STAR BLAZERS 2202 (Yamato). Ils ont pu vous parler de la réalisation de la série avec à l’appui la projection du documentaire How to Make an Anime - Season 2 with XEBEC

 
 

Démarrée en 2016, la série des expositions et documentaires How to Make an Anime se propose de vous décrire les étapes de la création d’un anime, de la préproduction à la postproduction. Lors de sa première édition, How to Make an Anime avait pris pour sujet le film Harmony avec la participation du STUDIO4°C. Cette année, alors que le Space Opera avait été choisi comme thématique du festival, ce sont les différentes étapes de STAR BLAZERS 2202 (Yamato) qui ont servi à vous montrer comment on réalise et produit un anime, avec la collaboration du studio XEBEC, à travers un grand nombre d’illustrations, de croquis et de dessins. Les fans de la saga Yamato comme les néophytes ont pu y découvrir les différents métiers de l’animation et entrer dans la peau d’un animateur grâce à un espace interactif les invitant à dessiner.

Certains ont même visité l’exposition How to Make an Anime - Season 2 with XEBEC en compagnie de Nobuyoshi HABARA, Chizuru KOBAYASHI et Takumo NORITA lors d’un meet & greet. Les invités ont même pris quelques minutes supplémentaires pour ébaucher quelques dessins en compagnie des visiteurs présents. 

Et aussi…

 
 

Votre voyage vous a emmené dans d’autres univers encore, par exemple au fil des aventures des Héros de la galaxie. Une exposition inédite était organisée par les éditions Kurokawa à l’occasion de la sortie du premier tome de l’adaptation par Ryû FUJISAKI du célèbre roman de Yoshiki TANAKA. Elle vous faisait découvrir l’univers de l’une des plus grandes sagas japonaises de Space Opera.

Un autre artiste vous dévoilait ses univers peuplés de mecha et de vaisseaux spatiaux : Hidetaka TENJIN, talentueux mecha-designer invité par Wacom. Il a partagé son expérience sur l’anime The Super Dimension Fortress Macross et ses nombreuses suites, ou encore sur les célèbres maquettes Master Grade Gundam, lors d’une conférence illustrée d’un live drawing. Il vous a aussi confié quelques unes de ses techniques lors d’une masterclass où il a fait une démonstration sur tablette graphique Wacom Cintiq Pro avec écran de création à stylet. Les fans de mecha l’ont aussi rencontré et ont discuté avec lui lors de meet & greet

 
 

D’autres intervenants se proposaient de vous en dire plus sur le Space Opera. C’est le cas des maisons d’édition Glénat, isan manga, Kana et Kurokawa qui vous ont parlé de leurs différentes publications sur ce thème. Les associations avaient aussi beaucoup à dire et à présenter : l’AEUG – Association pour l’essor de l’univers Gundam – a donné deux conférences, l’une sur Gundam à destination des néophytes et une autre sur l’espace dans l’animation. Sur leur stand aussi, l’humeur était au Space Opera avec une exposition de maquettes Gundam et des ateliers de modélisme pour les amateurs de travaux pratiques. D’autres avaient mis leurs stand et animations aux couleurs du Space Opera, comme Tengumi et son Achievement Quiz spécial Space Opera sur la scène Sora ou encore d’Esprit Ludique avec des jeux de société sur la thématique.

Le Space Opera était donc à l’honneur cette année aux quatre coins du festival, sur scène et sur les stands, avec les invités et les participants. Et la fête avait commencé bien en amont du festival puisque le Space Opera était déjà l’un des thèmes de notre fameux concours d’enveloppes, comme le montre bien l’œuvre de la gagnante de la deuxième session. 

Tags :

  • Manga
  • Anime

Suivez-nous

Publicité

Japan Expo Aime

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Connectez-vous !
Connexion
Ou
Mot de passe oublié