Japan Expo Paris - 4 au 7 Juillet 2019 Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte
Rejoignez-nous ! 284 Jours 16 : 53 : 56
Publicité
Actualité

Cowboy Bepop : un anniversaire dans les étoiles !

Cette année, le space opera était à l’honneur à Japan Expo et Cowboy Bepop, anime emblématique du genre, fêtait ses 20 ans. Les créateurs de la série nous ont fait l’honneur de se joindre au festival et de rencontrer les visiteurs en conférence. Voici un résumé de l’évènement. Three, two, one… let’s jam!

Publié le
 
 

Sur une compilation des plus grands morceaux rock de ces dernières années, la scène Yuzu a vu entrer cinq invités très attendus par les visiteurs de Japan Expo. Et pour cause, ils rencontraient les personnalités à la tête de l’un des anime les plus adulés à ce jour : Cowboy Bepop. Le chara-designer Toshihiro KAWAMOTO, le producteur Masahiko MINAMI, la scénariste Keiko NOBUMOTO, le réalisateur Shinichiro WATANABE, et le mecha-designer Kimitoshi YAMANE ont fait leur apparition devant un public de fans enthousiastes, accompagnés par Shin SASAKI, le directeur du studio d’animation SUNRISE. Une fois tous les éléments réunis pour fêter convenablement le 20e anniversaire de la série, la conférence s’est ouverte sur une série de questions posées à ce panel d’exception.

Tout d’abord, qu’est-ce qui fait le succès de Cowboy Bepop ? Selon Shin SASAKI cela vient de la qualité intrinsèque à la série qui lui a permis de rallier tant d’adeptes. Pour Shinichiro WATANABE, cette gloire est due à la liberté dont ses créateurs ont joui pendant sa production. Ne se sentant pas contraints de s’inspirer d’autres œuvres préexistantes, ils ont pu faire en sorte que cette dernière ne ressemble à aucun autre anime du studio SUNRISE.

Suite à ces discours, la salle entière a pu découvrir le top 10 des épisodes préférés des visiteurs de Japan Expo (sachant que celui arrivé en tête allait être diffusé juste après la rencontre !). Ce fut l’occasion pour les invités de partager quelques anecdotes amusantes ou touchantes sur la création de ces derniers. C’est ainsi que le public a appris que l’épisode 7, Heavy Metal Queen, était inspiré du Salaire de la peur, film français réalisé par Henri-George CLOUZOT en 1953, bien que l’équipe de Cowboy Bepop y ait apporté une touche un peu plus légère.

Vint le tour de l’épisode 5, Ballad of Fallen Angels, placé en troisième position. Comme beaucoup l’ont remarqué, celui-ci dévoile un côté bien plus sombre de Spike, le héros. Saviez-vous que cet aspect ne relevait pas du hasard mais avait été pensé avec une extrême minutie ? Shinichiro WATANABE s’est emparé du micro pour expliquer qu’à l’époque, il avait entendu dire que les fans d’anime regardaient une série sur seulement cinq épisodes avant de décider si oui ou non celle-ci valait la peine d’être poursuivie. Il fallait donc présenter un cinquième épisode plus qu’accrocheur afin de fédérer au mieux le public. Si cela ne fonctionnait pas, le réalisateur se disait prêt à arrêter Cowboy Bepop… heureusement pour nous, cette audace eut l’effet inverse !

En deuxième position : Real Folk Blues part 2, le 26e et ultime épisode de l’anime. C’était donc une bonne occasion de connaître le ressenti des invités quant à leur travail sur le final de la série. La scénariste Keiko NOBUMOTO, émue devant ces images, n’a pu retenir ses larmes. Shinichiro WATANABE a quant à lui profité de ce moment pour attirer l’attention du public sur un détail. À la fin de l’épisode, les spectateurs peuvent apercevoir un oiseau blanc. Ce dernier apparaît dans une autre œuvre sur laquelle le réalisateur a travaillé : Blade Runner. Gardant tout de même ses secrets, il a ensuite invité les visiteurs à trouver la signification de ce symbole par eux-mêmes et d’émettre leurs propres théories sur le sujet.

Le moment tant attendu arrivait enfin. Quel était l’épisode préféré du public ? Quelle partie des aventures des membres du Bepop allait-on voir à l’écran ? Réponse : l’épisode 20, Pierrot Le Fou ! "Il n’y a que les français pour choisir cet épisode !" s’est esclaffé Shinichiro WATANABE qui, bien qu’aimant aussi ce dernier, avait été quelque peu surpris par ce choix. Alors, pour quelle(s) raison(s) les fans français avaient-ils voté pour cet épisode ? La question a été posée aux créateurs. Ces derniers pensent que ce choix est dû au fait que Pierrot Le Fou est pleinement inspiré d’œuvres françaises comme le film éponyme de Jean-Luc Godard, ou encore de l’aspect visuel du Samouraï ou du Cercle rouge de Jean-Pierre Melville, mais aussi parce qu’il s’agit du premier épisode entièrement réalisé de façon digitale.

Pour clore cette rencontre, le public s’est lui-même adonné à une session de questions, ce qui a permis aux créateurs de parler du travail de Yôko KANO, compositrice de la bande originale de l’anime qui est parvenue à ce résultat grandiose en prenant compte du scénario et surtout du storyboard de la série.

Dernière révélation : Shin SASAKI a dévoilé une box spéciale pour les 20 ans de Cowboy Bepop : Cowboy Bepop 20th Anniversary Box, constituée de 17 disques, 5 blu-rays, 7 DVD, 3 OST, 2 DVD extra, 2 illustrations spéciales et un artbook, rien que ça ! Et pour pleinement accrocher le cœur des fans, une figurine de Spike, qui sera en vente en 2019, a également été présentée.

Les créateurs se sont ensuite levés pour saluer le public et mettre fin à cette riche conférence sur un fond noir avec un message adressé à la foule...

... "See you space cowboys…" !

 
 
 

En partenariat avec Sunrise et Dybex

Tags :

  • Anime
Commentaires
0 commentaire
0 / 500

Aucun commentaire.

Suivez-nous

Publicité

Japan Expo Aime

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Connectez-vous !
Connexion
Ou
Mot de passe oublié