Japan Expo Paris - 2 au 5 Juillet 2020
Rejoignez-nous ! 288 Jours 11 : 13 : 38
Publicité
Information

Le 19e Impact, première étape de votre périple nippon

Découvrir les lieux incontournables ou sortir des sentiers battus : le Japon se dévoile sous toutes ses facettes à Japan Expo. Et avec le tout nouvel espace tourisme, il n’a jamais été plus facile pour les visiteurs – et futurs voyageurs – de commencer à préparer leur aventure japonaise !

Publié le

L’album photo tourisme

Découvrir le Japon autrement

Au Japon, la plupart des villes, préfectures et collectivités locales ont leurs gotochi chara – des mascottes les représentant ! Même les institutions, la police ou encore les pompiers en ont. Et elles sont toujours les bienvenues à Japan Expo pour vous faire découvrir leur région. Sur scène ou sur les stands de leur localité, vous pouvez admirer leurs spectacles et les rencontrer, ou vous prendre en photo avec elles pour un souvenir atypique. Si la scène Azuki – scène qui leur est dédiée depuis l’année dernière – les accueille en continu presque toute la journée (avec des petits intermèdes ludiques), la scène Sakura est aussi une de leur destination privilégiée. 

 
 

C’est ainsi que Mikke-chan, petite chatte tricolore, a représenté son quartier de Kuzuha, de la ville de Hirakata dans la préfecture d’Osaka, en dansant d’adorables chorégraphies sur scène. Mascotte officielle de la ville de Kumamoto, l’irrésistible Kumamon a toujours droit à un accueil des plus chaleureux de votre part. Dernier représentant de la loutre de rivière japonaise, malheureusement, Shinjo-kun vous a fait découvrir les charmes de la ville de Susaki en mettant une ambiance de folie sur scène. Tochisuke porte un étrange chapeau en forme de toit, et pour cause, la mascotte de la ville de Tochigi est inspirée d'un bâtiment traditionnel appelé kura (sorte d’entrepôt). Il est venu à votre rencontre, pour vous faire découvrir sa terre natale. Enfin, vous avez découvert la préfecture d’Iwate avec Wanko Kyodai, mascotte figurant les deux symboles de la région, la nourriture et la laque. Wanko Kyodai est ainsi un bol de laque rempli de mochi faits à base d’edamame.

Aux côtés des mascottes, les musiciens / tireurs de pousse-pousse de Tokyo-rickshaw étaient de retour pour vous faire découvrir leur quartier d’Asakusa à Tokyo, dont le charme suranné ramène ses visiteurs à l’époque Edo. En plein tour du monde, avec leur pousse-pousse évidemment, ils ont fait escale à Japan Expo pour quelques spectacles sur scène et une conférence sur leur grand voyage. Ils en ont profité pour vous faire monter dans leur pousse-pousse et vous permettre de repartir avec des photos souvenirs uniques. 

 
 

Le documentaire Yamaage Matsuri, diffusé en salle vidéo, vous entraînait à la découverte du festival de Nasukarasuyama, une ville de la préfecture de Tochigi, notamment connue pour son château et le défilé de chars de son festival.

Le Japon a aussi la côte sur le web et les vidéastes ne se privent pas de documenter leurs excursions dans les lieux emblématiques, méconnus ou insolites du pays. L’équipe de TokyoStreetView vous a parlé de son concept lors d’une conférence : ce projet regroupe plus d’une centaine de vidéos immersives et contemplatives dans le but de créer la première vraie vidéothèque du Japon. Une autre conférence vous invitait à découvrir un projet d’aussi grande envergure avec un collectif de vidéastes qui regroupe plusieurs chaînes sur des thématiques variées mais toujours ayant trait au Japon. Vu du Japon vise ainsi à devenir la plus grande ressource francophone de vidéos sur le Japon. Parmi ses vidéastes présents lors du festival, Ichiban Japan a partagé son expérience avec vous sur scène. 

Choisir sa destination

Si les villes et régions japonaises sont présentes à Japan Expo depuis de nombreuses années, elles disposent désormais d’un espace dédié : l’espace tourisme. Sur plus de 800 m², une vingtaine de stands vous présentaient les destinations les plus variées, de quoi vous donner envie de faire le tour du Japon pour tout voir !

 
 

Incontournable, Tokyo était présente, aux côtés de la ville de Fukui et sa mascotte Asakura Yumemaru, la préfecture d’Iwate qui présentait ses produits et son artisanat comme la ferronnerie Nambu Tekki, ou encore la ville de Tochigi, la préfecture de Wakayama et la ville d’Okuizumo. Une autre destination idyllique vous était dévoilée : le lac Biwa dans la préfecture de Shiga. Des voyages thématiques vous proposaient de partir au Japon sous les cerisiers en fleur ou de parcourir le pays à la découverte des lieux emblématiques de l’animation japonaise. 

En plus de vous présenter son patrimoine historique, la ville de Gyoda mettait en avant l’une de ses spécialités les plus traditionnelles : les tabi – les chaussettes traditionnelles japonaises avec une séparation entre les orteils. Quelques semaines avant le festival, elle avait d’ailleurs organisé un concours mode avec Japan Expo, GYODA “TABI” COLLECTION in PARIS 2018, pour faire partir trois ambassadeurs à Gyoda : les participants ont redoublé d’efforts et d’originalité pour remporter ce grand voyage et les finalistes ont d’ailleurs défilé sur scène à Japan Expo, en tabi bien sûr. 

 
 

Sur la scène Sakura et accompagnée de sa mascotte Shinjo-kun, Susaki a elle aussi choisi ses ambassadeurs, à qui elle a offert un voyage au Japon pour découvrir les charmes de la ville dont vous pouviez avoir un aperçu sur son stand au sein de l’espace WABI SABI et lors d’une démonstration de coutellerie sur la scène Washoku.

L’Office national du tourisme japonais organisait des animations comme des démonstrations d’ame zaiku, un art populaire consistant à sculpter des bonbons, par le maître Takahiro MIZUKI, et vous faisait découvrir la beauté et la magie de l'île de Kyushu et de la préfecture d'Hiroshima lors d’une conférence. 

Préparer son voyage

 
 

Une fois votre destination choisie, l’espace tourisme vous donnait toutes les informations nécessaires pour préparer votre voyage : un stand d’informations touristiques côtoyait les stands de compagnies aérienne ou de chemin de fer, les entreprises de voyages en bus ou les sociétés d’hôtellerie, avec des établissements traditionnels ou des hôtels ultra-modernes. Tout ce qu’il faut pour préparer son voyage sur mesure !

Les lycéens bénéficiaient de conseils adaptés grâce au magazine Phosphore qui donnait une conférence en compagnie de l’association AFS- Vivre sans frontières et de deux lycéens qui partageaient leur propre expérience. Go! Go! Nihon s’adressait aux étudiants désireux de partir vivre et étudier au Japon. Ce service en ligne qui facilite les démarches répondait à toutes les questions des visiteurs lors d’une conférence et sur leur stand.

Et pour vous donner un dernier coup de pouce avant le départ, le vidéaste Julien FONTANIER vous donnait des cours de japonais quotidiens pendant le festival, à l’image de ceux qu’ils donnent sur sa chaîne : à suivre pour apprendre vos premiers mots de japonais ou vous améliorer, et pouvoir demander votre chemin sur place !

Alors, vous êtes prêt pour ce merveilleux voyage après votre visite à Japan Expo ?

Tags :

  • Tourisme

Suivez-nous

Publicité

Japan Expo Aime

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Connectez-vous !
Connexion
Ou
Mot de passe oublié