Japan Expo Paris - 15 au 18 Juillet 2021 Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte
Rejoignez-nous ! 296 Jours 00 : 51 : 14
Publicité
Animation

GYÔDA “TABI” COLLECTION in PARIS 2018

Vous connaissez les tabi ? La ville de Gyôda vous met au défi de les assortir avec un look moderne dans le cadre d’un concours qui emmènera ses trois gagnants au Japon !

Publié le

Présentation

La ville de Gyôda dans la région de Saitama est fière d’être le premier producteur de tabi au Japon. La GYÔDA “TABI” COLLECTION a été créée pour faire découvrir au plus grand nombre cette industrie traditionnelle japonaise. 

Le concours

La collection est mise en avant à Japan Expo à l’occasion d’un concours de style associant tabi et mode d’aujourd’hui. À vous de créer votre look avec les modèles de tabi de la GYÔDA “TABI” COLLECTION. À gagner : un voyage à Gyôda pour les trois premiers !

Le concours est divisé en deux étapes :

  • La première se déroule en amont du festival : vous devrez créer votre style pour aller avec des tabi et nous envoyer la photo. À l’issue de cette étape, 10 candidats sont qualifiés pour la finale.
  • Les 10 finalistes viennent présenter leur look sur la scène Sakura à Japan Expo 19e Impact. Découvrez les finalistes sur cette page !

Vidéo

Les tabi

Les tabi (littéralement, "sac à pied") sont un type de chaussettes traditionnelles japonaises. Elles montent jusqu'à la cheville ou à mi-mollet et séparent le gros orteil des suivants. Elles sont utilisées pour porter des geta ou des zôri (sandales traditionnelles), avec un kimono ou un yukata.

Contrairement aux chaussettes que l’on a l’habitude de porter, les tabi traditionnelles ne sont pas élastiques mais faites de coton avec une semelle plus épaisse. Les tabi sont la plupart du temps de couleur blanche, en particulier pour les occasions formelles, mais on les trouve aussi dans d’autres couleurs.

 
 

La ville de Gyôda

Gyôda, située dans la préfecture de Saitama, a accédé au statut de ville le 3 mai 1949. On y trouve le Sakitama Kofun Park, un parc historique où se trouve de grands monuments funéraires, parmi lesquels le Maruhakayama Kofun, l’un des plus grands tumuli utilisés comme tombe du Japon.

Le parc Ancient Lotus no Sato voit fleurir chaque année des dizaines de grands lotus qui ont poussé à partir de graines vieilles de plusieurs milliers d’années, entre 1 400 et 3 000 ans. Ces fleurs offrent un spectacle magnifique de mi-juillet à la saison des pluies quand elles s’ouvrent chaque matin.

Nature et histoire s’entremêlent à Gyôda, où l’on trouve aussi le château d'Oshi dont la tour a été restaurée en 1988 et des rues qui vous transportent à d’autres époques. 

 
 
 
 

Plus d’infos sur Gyôda : www.city.gyoda.lg.jp

Suivez-nous

Publicité

Japan Expo Aime

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Connectez-vous !
Connexion
Ou
Mot de passe oublié