Japan Expo Paris - 4 au 7 Juillet 2019 Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte
Rejoignez-nous ! 231 Jours 18 : 35 : 34
Publicité
Information

19e Impact : sports et arts martiaux

Vous avez été nombreux à braver la chaleur du mois de juillet pour vous dépenser sur les espaces sportifs aménagés pour vous à Japan Expo. Arts martiaux, catch ou encore baseball, des dizaines de disciplines vous attendaient pour un festival riche en exercice !

Publié le

L'album photo

Démos & initiations

Les 3000m² de l'espace Budô faits de tatami et d'une aire de kyûdô ont rassemblé de nombreux clubs venus vous enseigner les codes ancestraux de divers arts martiaux et vous plonger au cœur des traditions sportives nippones. Des moniteurs certifiés issus de 8 organisations vous réservaient plus de 7 heures de démonstrations et d’initiations par jour, vous permettant ainsi d’approfondir votre découverte de 16 disciplines tout au long du festival.

Le Temple du Ninja vous a permis d’acquérir la souplesse et la ruse d’un véritable ninja grâce à la technique du ninjutsu, les membres du Shôrinji Kempô Club Neuilly vous ont fait passer maître en l’art du self-defense, l’USV Aïkido est revenu sur les origines poétiques de l’aikidô, tandis que la Ligue Île-de-France de Kyudo vous invitait à suivre la voie de l’arc en décochant des flèches sur une distance de tir de 28 mètres.

Certains clubs proposaient même de vous initier à plusieurs domaines à la fois. Ainsi, vous avez pu vous essayer au kendô (escrime japonais), au iaidô (art du dégainer couper), au chanbara (escrime libre multi-armes), au jôdo (art du bâton) et au naginata (art de la hallebarde) avec le Comité National de Kendo et Disciplines Rattachées (CNKDR) et découvrir le jûdô, le jujitsu, le taiso (échauffement des judoka) et le maniement du kata avec le Judo club Pontault-Combault.

Des grands maîtres étaient également de la partie et renforçaient l’aspect solennel de ces rencontres. Maître Mitsuru WATANABE et différents clubs vous ont présenté les composantes du nihon budô, une technique de combat trouvant ses origines dans plusieurs arts martiaux japonais, tandis que Maître FLOQUET vous a partagé sa connaissance de l’aikibudô, un art martial moderne accessible à tous, et du kobudô, l’art du sabre japonais.

Les arts martiaux : des arts spectaculaires

Cependant, les arts martiaux ne se cantonnaient pas à l’espace Budô. En effet, étant pourvues d’une grande esthétique, ces disciplines peuvent aussi être mises en scène et donner lieu à des spectacles saisissants. C'est ainsi que diverses troupes venues du Japon vous ont transporté aux temps des provinces en guerre au cours de démonstrations inspirées des grands affrontements de samurai.

En passant par la scène Sakura, vous avez notamment pu assister à la performance de la troupe Aki Hiroshima Busho-Tai qui retraçait l’histoire du célèbre samurai Motonari MOURI et de ses compagnons à travers un show fait de jeux d’épées sur fond de musique rock. Katanaya Ichi vous y a aussi retrouvé pour des combats de katana effrénés, ainsi que la troupe Samurai-Kamui et ses démonstrations artistiques de sabre. Venue célébrer le 160e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon, cette dernière s’est aussi produite sur la grande scène Ichigo ainsi que sur celle de l’espace WABI SABI.

Puroresu

En plus des arts martiaux, vous avez pu compléter votre découverte du sport japonais avec des disciplines plus modernes comme le puroresu, ou catch japonais.

Situé au cœur du hall 6, un large ring a accueilli sept professionnels du milieu pour des face à face musclés : le célèbre designer de masques Mister Cacao (qui vous a également retrouvé à l’occasion d'une masterclass pour vous parler de ses créations), El Hornet, Kikutaro, Senza Volto, et les catcheurs français Ace Angel, Pierre "Booster" FONTAINE et Tristan ARCHER. Une fois leurs matchs terminés, ces derniers vous ont donné l’opportunité de les retrouver en dédicace !

Pour les plus audacieux d’entre vous, l’ICWA proposait de ressentir l’adrénaline des combats de puroresu en organisant trois séances d’initiation par jour.

yakyû

Les joueuses du club des Tomcat’s de Tremblay-en-France vous ont communiqué leur passion pour le baseball japonais, aussi appelé yakyû, en vous apprenant à frapper des balles au sein d’une structure gonflable. Le club profitait également de sa venue au festival pour lancer des inscriptions et inviter des joueurs et joueuses de plus de 16 ans à intégrer ses rangs. Les avez-vous rejoints ?

Kendama

Enfin, l’équipe de la team Grain Theory est venue spécialement des États-Unis pour vous faire découvrir le kendama, un jeu en bois japonais traditionnel semblable au bilboquet devenu un sport de freestyle pratiqué aux quatre coins du monde. Et pour mettre encore plus d’animation sur son stand, cette dernière organisait des mini-concours et autres jeux ouverts à tous.

Tags :

  • Sports

Suivez-nous

Publicité

Japan Expo Aime

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Connectez-vous !
Connexion
Ou
Mot de passe oublié