Japan Expo Paris - 4 au 7 Juillet 2019 Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte
Rejoignez-nous ! 282 Jours 06 : 44 : 24
Publicité
Information

Le Space Opera à l’honneur

Dans la continuité des célébrations du centenaire de l’animation japonaise en 2017, Japan Expo vous entraine cette année dans l’espace et met sur le devant de la scène un genre très populaire, le Space Opera. Que le voyage commence !

Publié le

Le Space Opera à Japan Expo

Au cœur du projet, quatre œuvres marquantes du genre au Japon sont mises en avant :

 
 
 

Avec cette thématique, Japan Expo célèbre un genre incontournable de l’anime et du manga, et le fait en donnant la parole aux créateurs originaux de certaines des œuvres les plus emblématiques du genre avec Cobra et Cowboy Bebop, ou à ceux qui, avec talent, actualisent les grandes sagas, comme l’équipe du studio XEBEC à qui a été confiée les adaptations récentes de Yamato.  

Qu’est-ce que le Space Opera ?

Selon le Larousse, le Space Opera définit un "ouvrage de science-fiction (roman, film, bande dessinée) qui évoque les voyages dans l’espace, les aventures et les combats entre héros et empires galactiques."

Le terme, d’abord utilisé de façon plutôt péjorative dans les années 40 pour qualifier un type de littérature de science-fiction, prend dès les années 60 et 70 un sens plus positif, qualifiant notamment les premières grandes productions audiovisuelles du genre.  S’il est difficile de s’en tenir à une seule définition pour qualifier le Space Opera, on y trouve toutefois certaines caractéristiques récurrentes :

  • des voyages à travers l’espace
  • des vaisseaux intergalactiques
  • un monde futuriste où la technologie est omniprésente
  • une histoire dramatique
  • un cadre géopolitique complexe où s’affrontent souvent le bien et le mal
  • des sociétés très organisées d’où émergent des héros solitaires
  • des vies extraterrestres 

Le Space Opera au Japon

Le public japonais découvre ce genre au début des années 70 avec la diffusion de Star Trek au Japon, suivie par le premier dessin animé du genre : Space Battleship Yamato (Uchuu Senkan Yamato), dont les 26 épisodes furent diffusés d’octobre 1974 à mars 1975. La série connaît un début difficile mais donne naissance à de nombreuses suites et est souvent considérée comme un des piliers de l’anime boom qu’a connu le Japon à la fin des années 70.

La série reste l’une des plus influentes du genre au Japon et a révélé le talent de ses deux créateurs : Yoshinobu NISHIZAKI et Leiji MATSUMOTO. Ce dernier devint une figure majeure du genre Space Opera en donnant naissance à Albator (Uchu Kaizoku Captain Harlock) et Galaxy Express 999.

La fin des années 70 voit l’apparition d’autres titres qui deviendront très vite des références. En 1978 paraît Cobra, le manga de Buichi TERASAWA, bientôt adapté en anime et dont le succès dépassera les frontières du Japon dès le début des années 80. 1978 est aussi l’année de l’adaptation en anime du best-seller d’Edmond HAMILTON, Capitaine Flam.

Créé en 1979 par Yoshiyuki TOMINO et Hajime YATATE, Mobile Suit Gundam s’inscrit dans ce genre en y ajoutant l’aspect "réaliste" du robot qui est ici une arme militaire de masse. La série est un incontournable du genre mais aussi de la pop culture japonaise, à tel point que son robot fait une apparition remarquée en 2018 dans le film de Steven SPIELBERG Ready Player One.

Les années 80 continuent sur cette lancée et sont riches en saga comme Super Dimension Fortress Macross, plus connu en France sous le nom de Robotech (1re partie), ou encore Les Héros de la Galaxie, la plus longue série d’OAV – Original Animation Video, un dessin animé produit directement pour la vente en vidéo – japonais, réputée pour la mise en scène chorégraphiée de ses combats galactiques.

Ces premières séries ont d’ailleurs suscité des vocations auprès de toute une génération de réalisateurs, animateurs ou mecha-designer qui aujourd’hui encore rendent hommage à leurs prédécesseurs à travers des suites ou remake des grandes licences, ou des œuvres originales.

C’est le cas de Cowboy Bebop, sorti au Japon en 1998, qui mélange efficacement les genres entre Western et Space Opera, ou de la série STAR BLAZERS 2202 (Yamato) aux commandes de laquelle se trouvent des fans de la série d’origine.

Le succès du genre ne s’est jamais démenti. On peut noter comme bel exemple du Space Opera des séries comme Martian Successor Nadesico, Planètes, Outlaw Star, Knights of Sidonia, Gunbuster ou Cowboy Bebop.

Uchuu Senkan Yamato : 1er anime de genre Space Opera

Inédite en France, la série Space Battleship Yamato connaît un vif succès aux États-Unis en 1979 sous le nom de STAR BLAZERS. Les débuts de la série sont difficiles et les premières audiences obligent les créateurs à réduire le nombre d’épisodes de 39 à 26.

Après plusieurs rediffusions et une version compilée de la série sous la forme d’un film de 130 minutes, la série rencontre enfin le succès. Un deuxième film (original, cette fois) voit alors le jour et installe définitivement la licence Yamato comme une référence et un succès public. Par la suite, plusieurs séries, longs métrages et OAV sont produits et font les beaux jours de l’animation japonaise dans les années 80.

Au fil des années, Yoshinobu NISHIZAKI et Leiji MATSUMOTO, les deux créateurs, se livrent une bataille juridique qui voit finalement Yoshinobu NISHIZAKI l’emporter en mars 2002. De nouveaux projets d’adaptation peuvent alors voir le jour , non sans difficulté. C’est finalement après la mort de Yoshinobu NISHIZAKI en 2010 que les choses se concrétisent et qu’un reboot nommé Space Battleship Yamato 2199 est annoncé. La série inaugure un mode de diffusion inédit puisque les épisodes sont d’abord projetés au cinéma, avant de sortir en vidéo, puis de passer à la télévision.

En 2017, Space Battleship Yamato 2202 est lancée : il s’agit du reboot de la deuxième série de 1978. Japan Expo consacre une exposition et un documentaire vidéo à la production de cet anime par le studio XEBEC. 

Tags :

  • Manga
  • Anime

Suivez-nous

Publicité

Japan Expo Aime

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Connectez-vous !
Connexion
Ou
Mot de passe oublié