Japan Expo Paris - 11 au 14 Juillet 2024
Rejoignez-nous ! 28 Jours 06 : 55 : 51
Publicité
Invité

London Okinawa Sanshinkai

L’association London Okinawa Sanshinkai a été créée en 1999 à la SOAS (School of Oriental and African Studies) par des universitaires spécialisés dans l'étude de la musique classique Ryukyu et des chants populaires Yaeyama. Depuis lors, le groupe diffuse la musique, les danses et la culture d'Okinawa par le biais de diverses activités et représentations, non seulement au Royaume-Uni, mais aussi dans d'autres pays européens. L'événement annuel "Okinawa Day" qu’ils organisent est au cœur de leurs activités.

Publié le

London okinawa Sanshinkai

Le London Okinawa Sanshinkai est né d'un intérêt croissant pour la musique et la danse d'Okinawa au Royaume-Uni, qui a débuté en 1981 par une tournée au Royaume-Uni de la troupe de danse et de musique d'Okinawa de Miyagi Minoru. Cette tournée était organisée par Anne Hunt, qui s'efforçait de promouvoir les musiques du monde par le biais de tournées de concerts. La troupe a interprété de la musique et des danses folkloriques et classiques, y compris une partie d'une pièce de danse Kumiodori. David Hughes, qui a servi d'interprète, de conférencier et de maître de cérémonie pour la tournée, a été le premier à enseigner la musique d'Okinawa et s'est toujours concentré sur le répertoire folklorique. Quelques années plus tard, en 1995, Robin Thompson est revenu au Royaume-Uni après treize ans passés à Okinawa et est devenu la principale force de l'enseignement et de l'interprétation du répertoire de cour. Matt Gillan, étudiant en master à la SOAS en 1998-99, est tombé amoureux de la musique d'Okinawa et a décidé de changer le sujet de son doctorat en passant de la musique au shakuhachi à la musique d’Okinawa, et plus particulièrement (à la suggestion de David) des îles Yaeyama. Les activités actuelles du London Okinawa Sanshinkai n'auraient pas vu le jour sans la détermination exceptionnelle de Matt à approcher l'Okinawa Kenjinkai - l'Association des Ressortissants Okinawaiens - à Londres et à l'impliquer. Le groupe n'a cessé de croître et de se développer depuis lors, avec des spectacles, des ateliers et d'autres événements organisés régulièrement pour promouvoir et préserver la musique et la danse d'Okinawa au Royaume-Uni.

Chants et danses traditionnelles d’Okinawa

Aux côtés du Paris Sanshin Club, ils vous font découvrir des chants folkloriques accompagnés au sanshin (littéralement "3 cordes", luth japonais dont découle le shamisen), dont le son si particulier évoque la mer, le soleil et les plages de sable fin.

Avec un répertoire varié de musiques, allant du solennel au festif, en passant par du mélancolique ou encore de la  pop, ce spectacle unique reflète la spécificité de la culture d’Okinawa.

Suivez-nous

Publicité
Connectez-vous !
Mot de passe oublié