Japan Expo Paris - 2 au 5 Juillet 2020
Rejoignez-nous ! 287 Jours 19 : 2 : 0
Publicité
Information

Un 17e Impact sous le signe de la French Touch

La French Touch à Japan Expo, c’est un peu le meilleur des deux mondes : des artistes français dont le talent dévoile une passion évidente pour le Japon. À l’occasion du 17e Impact, de nombreux invités représentant cette tendance venait partager leur expérience avec vous !

Publié le

L'album photo French Touch

La French Touch

La popularité sans cesse grandissante de la pop culture japonaise depuis quelques décennies a fait naître des vocations parmi les fans. C’est une nouvelle génération de créateurs et d’artistes français que Japan Expo vous invitait à découvrir à travers la thématique de la French Touch.

Animateurs, mangaka et musiciens s’inspirent ainsi d’une culture japonaise qu’ils affectionnent et de leur culture française pour produire les créations qui leur ont permis de transformer leur passion en carrière. 

L’exposition French Touch : influences et confluences vous invitait à découvrir plus d’une trentaine d’artistes, 12 animateurs et 20 mangaka, qui ont percé en France ou au Japon, dans les studios d’animations nippons. Au fil de l’exposition, vous avez ainsi découverts ces artistes, leurs parcours et leurs œuvres majeures grâce à des reproductions.

Au cœur de l’exposition, une fresque collaborative a pris forme jour après jour, sous les traits de crayon des artistes French Touch présents à Japan Expo. Ils se sont relayés pour dessiner les héros de leur enfance, de Son Goku (Dragon Ball) à Ryo Saeba (City Hunter) en passant par Zia (Les Mystérieuses Cités d’or) ou Ranma Saotome (Ranma ½).

Les invités

Anime

Les animateurs Thomas ROMAIN (Oban Star-Racers, Macross Delta, Space Dandy…) et Stanislas BRUNET (Oban Star-Racers, Macross Frontier, Aquarion Logos…) se proposaient de partager avec vous leur expérience, qui les a menés des Gobelins à Paris au studio Satelight à Tokyo où ils ont notamment eu l’occasion de travailler avec Shoji KAWAMORI sur l’anime Basquash!. Également sorti des Gobelins, Eddie MEHONG (Macross Frontier, Lupin, Détective ConanZetman…) a lui aussi travaillé pour le studio Satelight avant de fonder son propre studio d’animation, Yapiko, en collaboration avec des amis français et japonais.

Entre conférences, live drawing, dédicaces et masterclass, les occasions ne manquaient pas de les rencontrer et de les écouter parler de leur parcours, de leur carrière ou encore de leurs techniques. Tous 3 se sont également rejoints sur scène lors d’une conférence dédiée à l’animation French Touch, en compagnie d’un autre animateur français travaillant au Japon chez Satelight, Vincent NGHIEM.

Manga

Reno LEMAIRE vous invitait à fêter avec lui le 10e anniversaire de Dreamland, manga à la française dont le succès ne cesse de grandir. Toujours proche de son public, Reno LEMAIRE a multiplié les rencontres pendant les 4 jours du festival, avec des dédicaces, se partageant entre les espaces du festival et le stand de Pika Édition. Vous avez également assisté en nombre à sa conférence, suivi d’un live drawing, et au draw battle au cours duquel il a affronté Hiro MASHIMA, invité d'honneur manga du festival.

Reno LEMAIRE participait aussi à la conférence French Touch dédiée aux mangaka français aux côtés de 4 autres artistes représentant le manga French Touch :

  • Elsa BRANTS, l’auteur de Save me Pythie, également présente en dédicace sur nos espaces et sur le stand Kana ;
  • Nicolas DAVID, l’auteur de Meckaz, qui vous rencontrait sur le stand d’Olydri Éditions ;
  • Tony VALENTE, l’auteur de Radiant (Ankama Éditions), lauréat des Japan Expo Awards dans la catégorie manga international, en dédicace sur nos espaces et sur le stand du Manga Café ;
  • VanRah, l’auteur de Stray Dog, que vous avez pu également retrouver en dédicace aux côté d’Izu, scénariste, à l’occasion de la sortie de leur nouveau manga, Ayakashi. Présents en dédicace et en conférence, ils étaient aussi sur le stand de Glénat Manga.

Une table ronde dédiée au manga français réunissait les éditeurs, avec Élise STORME, éditrice chez Ankama Éditions, Christel HOOLANS, directrice éditoriale chez Kana, et Benoit HUOT, éditeur chez Glénat Manga.

Enfin, d’autres mangaka français étaient venus à votre rencontre, pour vous présenter leurs œuvres et faire des dédicaces, sur les stands de leurs éditeurs : Aurore, l’illustratrice des affiches des festivals Japan Expo (Harfang, Delcourt), Thomas BOUVERET (Les Mystérieuses Cités d’Or, Kazé Manga), Albert CARRERE et Edmond TOURRIOL (L’Équipe Z, Kotoji Éditions), François DESCRAQUES (Le Visiteur du futur - La Brigade temporelle, Ankama Éditions), JENNY (Pink Diary, Delcourt), Guillaume LAPEYRE (City Hall, Ankama Éditions), Patricia LYFOUNG (La Rose écarlate, Delcourt), Camille MOULIN-DUPRÉ (Le Voleur d’estampes, Glénat Manga), Emmanuel NHIEU (Burning Tattoo, Ankama Éditions), Shonen (Outlaw Players, Ki-oon), Patrick SOBRAL (Les Légendaires, Delcourt), Guillaume STEY (Loa, Delcourt), ou encore VALD (Catacombes, Pika Édition).

Musique

La French Touch, c’est aussi des musiciens français imprégnés de culture japonaise, à l’instar de Rise Of The Northstar, un groupe de métal aux influences venues tout droit de la culture nippone. Vous avez découvert sur scène lors d’un concert de légende le métal crossover de ce groupe qui puise ses influences dans la scène musicale des années 90, rock comme rap, et y mêlent les références aux grands shônen des années 80 et 90. Leur look furyo et leur son tonitruant n’a pas manqué de séduire le public du festival !

Tags :

  • Manga
  • Anime
  • Musique

Suivez-nous

Publicité

Japan Expo Aime

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Connectez-vous !
Connexion
Ou
Mot de passe oublié