Japan Expo Paris - 4 au 7 Juillet 2019 Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte
Rejoignez-nous ! 135 Jours 13 : 56 : 25
Publicité
Information

Les jeux vidéo au cœur du 17e Impact

Les jeux vidéo font partie intégrante du festival et cette année encore, les joueurs ont été gâtés grâce aux éditeurs et associations avec plus d’une dizaine d’invités présents !

Publié le

L'album photo vidéoludique

Focus sur les invités

Commençons par notre invité d’honneur jeu vidéo, Junichi MASUDA, directeur de GAME FREAK inc., invité en partenariat avec Nintendo. Il a commencé comme programmeur et compositeur dans la franchise Pokémon il y a 20 ans et a réuni tous les fans de la licence pour une masterclass sur la scène Ichigo. Après avoir parlé de sa carrière et de son parcours, il a évoqué quelques anecdotes et a présenté en exclusivité mondiale un nouveau Pokémon, Tritox, à découvrir dans les prochains Pokémon Lune et Soleil cet automne.

Fans de Kaméhaméha et de Dragon Ball Z, il ne fallait pas rater le Dragon Ball Event avec Masayuki HIRANO, producteur du jeu Dragon Ball Xenoverse 2, en partenariat avec BANDAI NAMCO Entertainment. Temps fort de l’évènement : la présence de Hironobu KAGEYAMA qui a interprété le générique mythique de Dragon Ball Z Cha-la Head Cha-la sur la scène Také, noire de monde pour l’occasion. Vous avez aussi retrouvé le chanteur sur la scène Ichigô juste avant la finale de l’ECG saison 6 et sur les stands BANDAI NAMCO Entertainment et Amuse France.

Le président directeur de KOEI TECMO, Hisashi KOINUMA, a profité de Japan Expo pour faire une démonstration exclusive de A.O.T. Wings of Freedom, disponible cet été. En bonus le samedi, il était accompagné de Yui ISHIKAWA, une célèbre seiyû (comédienne de doublage) qui prête sa voix à Mikasa Ackerman dans l’anime et le jeu vidéo.

Jeu de combat emblématique, The King of Fighter XIV était présenté par son producteur, Yasuyuki ODA, en partenariat avec Deep Silver. Ses conférences très instructives sur les nouveaux ajouts de ce prochain jeu ont été suivies par beaucoup d’amateurs de jeu de baston. The King of Fighters XIV arrive cet été !

Déjà présente l’an dernier sur le stand du label BRAVE WAVE, Saori KOBAYASHI, la compositrice des musiques culte de Panzer Dragoon Saga, était au rendez-vous pour montrer tout son talent sur scène lors de 2 showcases. Elle était ccompagnée d’Eri ITO, chanteuse qui a également travaillé sur les jeux Panzer Dragoon (Saga et Orta) ainsi que Crimson Dragon, et de l’orchestre symphonique JAGMO qui s’est joint à ces deux artistes sur scène.

Pour rester dans la musique de jeux vidéo, le 17e Impact a accueilli en dédicace Go SHIINA, le compositeur des thèmes de Tales of, God Eater, Tekken Ace Combat ou encore THE IDOLM@STER, en partenariat avec BANDAI NAMCO Entertainment.

La scène Karasu vous proposait un autre évènement musical avec le jeu Splatoon. Les Calamazones, les popstars du jeu, ont réalisé un concert exceptionnel, une vraie rencontre entre performance technique et artistique destinée aux fans de Splatoon.

Aimé de toutes et tous, toujours chaleureux et amical, Marcus vous donnait rendez-vous sur son stand tous les jours pour des dédicaces et des parties de jeux vidéo rétro. Vendredi sur la scène Ichigô, il a réalisé un Chez Marcus très spécial lors duquel il s’est mesuré à vous, public de Japan Expo. Tout le monde a pu faire la fête, du joueur le plus talentueux au manchot du pad, dans la joie et la bonne humeur.

La joueuse de jeux de combat et animatrice télévision, KAYANE, était également des nôtres. C’était l’occasion de promouvoir son livre disponible chez 404 EDITIONS, Parcours d’une e-combattante. Souriante et disponible, elle s’est montré très présente pour répondre aux demandes de ses fans pour des photos et dédicaces.

Sur les stands éditeurs

Situé à la jonction des halls 5 et 6, BANDAI NAMCO Entertainment vous invitait sur stand, avec une scène centrale où se déroulaient diverses animations, tournois, air Kaméhaméha et autres shows endiablés.
Dragon Ball Xenoverse 2 était jouable pour la première fois et on y trouvait aussi God Eater 2: Rage Burst et Sword Art Online: Hollow Realization, ainsi que des licences mythiques de l’éditeur comme Taiko no Tatsujin. One Piece Burning Blood et Naruto Shippuden Ultimate Ninja Storm 4 étaient également jouables avec de nombreux tournois et plein de cadeaux à gagner.

Faisant la part belle aux compétitions, le grand stand Nintendo vous accueillait avec ses jeux du moment mais également une grosse nouveauté très attendue, le prochain Zelda. Des démonstrations de The Legend of Zelda: Breath of the Wild se déroulaient en public mais également “behind closed doors”. La licence Zelda était bien représentée avec de nombreux épisodes de la licence à l’essai et une vitrine retraçant les grandes lignes de l’histoire du jeu qui fête ses 30 ans.
Tous les jours, les visiteurs se sont affrontés sur différents tournois : Splatoon, Pokkén Tournament, Pokémon Rubis Oméga et Pokémon Saphir Alpha, Monster Hunter Generations et bien sûr Super Smash Bros. Pour fêter les 20 ans de Pokémon, en plus de la venue de Junichi MASUDA, il était également possible de récupérer en exclusivité, Xerneas et Yvertal dans leurs formes chromatiques. Enfin, Yokai Watch tenait également une place de choix avec son Jibanyan géant qui annonçait la couleur.

Avec l’arrivée des casques de réalité virtuelle, PlayStation a présenté le sien : le PlayStation VR. Sur un stand aménagé spécialement pour l’occasion, des jeux vous garantissaient une expérience de jeu très originale !
En plus de ce stand, PlayStation a également profité de la scène Také pour un focus sur Gravity Rush 2 sur PlayStation 4, disponible dans quelques mois.

Square Enix était le lieu de rendez-vous de tous les fans de la licence Final Fantasy. On pouvait s’essayer à Final Fantasy XV disponible dans quelques mois. D’autres jeux de la licence Final Fantasy étaient présents comme World of Final Fantasy et Final Fantasy XII The Zodiac Age. Le producteur exécutif de World of Final Fantasy, Shinji HASHIMOTO, était disponible pour des dédicaces. Mais ce n’est pas tout ! D’autres titres à venir dans les prochains mois pouvaient être testés, comme Star Ocean 5, Kingdom Hearts 2.8, Dragon Quest Builders et Deus Ex : Mankind Divided et I Am Setsuna.
Les jeux Final Fantasy étaient à la fête mais également les œuvres autour de la licence. Takeshi NOZUE, réalisateur du film d’animation CG Kingsglaive Final Fantasy XV, ainsi que le producteur de l’anime Brotherhood Final Fantasy XV Akio OFUJI ont fait le déplacement. Ils ont animé un évènement Final Fantasy XV Universe sur la scène Yuzu et vous avez été très nombreux à y assister.

Le stand de KOEI TECMO/NIS/SNK mettait en avant ses nouveautés avec la présence du jeu A.O.T.: Wings of Freedom, jouable pour la première fois en France. Le producteur et directeur du jeu Hisashi KOINUMA a réalisé sur scène des présentations en présence de la comédienne de doublage de Mikasa Ackerman, Yui ISHIKAWA.
Toujours sur le stand de KOEI TECMO/NIS/SNK, on retrouvait la nouvelle itération du jeu de combat mythique : The King of Fighters XIV. Son producteur Yasuhiro ODA a même montré quelques combos sur la scène Také. 

Toujours plus d’évènements et d’animations

Vendredi après-midi, il ne fallait pas louper l’émission Gaijin Dash sur la scène Také, en partenariat avec Gamekult.

Du côté des associations avec qui nous travaillons de concert pour proposer toujours plus de contenu, les jeux vidéo rétro et plus récents, ainsi que les jeux vidéo musicaux ont répondu à l’appel.

Le grand stand de l’association MO5.COM proposait du rétrogaming varié sur plus de 30 ans d’histoire de jeux vidéo. Elle proposait même un tournoi sur le mythique Saturn Bomberman, jouable à 10, avec une finale sur la scène Také le dimanche. D’ailleurs, même l’invité UMI☆KUUN s’est prêté au jeu et a affronté des dizaines de fans.

Pour leur première participation, Streets of Rage France vous proposait des beat'em up des années 90, tandis que l’association Loisirs Numériques s’était axée sur les jeux multi-joueurs. Ouest Games était de la partie avec de grands classiques comme Duck Hunt, Tekken 3, Soul CaliburLes jeux de danse étaient à l’honneur avec d’autres associations spécialisées comme Epitanime-JVM et DDR-Belgium. En jambes ? Dance Dance Revolution et autres équivalents vous permettaient de vous défouler. Plutôt bras ? Project Diva, Taiko no Tatsujin et autres jeux de rythme donnaient le tempo.

Enfin, Japan Expo lançait cette année ses tremplins jeux vidéo indépendants et mettait en avant 3 studios, BakCorp Studio, Epic Bob et La Moutarde, venus vous présenter leurs jeux :

Pendant le 17e Impact, il y en a eu pour tous les goûts et tous les niveaux !

Tags :

  • Jeux vidéo

Suivez-nous

Publicité

Japan Expo Aime

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Connectez-vous !
Connexion
Ou
Mot de passe oublié