Japan Expo Paris - 14 au 17 Juillet 2022
Publicité
Animation

Okiagari Koboshi

Okiagari koboshi, ce sont à la fois des poupées culbuto traditionnelles de la région de Fukushima, une exposition présentant des modèles décorés par des mangaka et des ateliers à Japan Expo, et un projet de soutien à Fukushima lancé par l’association Projet Okiagari Koboshi créée par Kenzo TAKADA, le fondateur de la marque KENZO.

Publié le
 
 
 

l'exposition

Fukushima est tristement connue pour le sinistre survenu en 2011.

Mais c’est aussi de cette région que viennent les poupées appelées okiagari koboshi ("petit prêtre se mettant debout" en japonais).  Sorte de culbuto, ces petites poupées traditionnelles faites de papier-mâché sont conçues pour revenir en position verticale quand elles sont inclinées sur le côté. Elles ont donc la particularité de se relever autant de fois qu’elles tombent.

C’est à travers ces poupées, et la ténacité qu’elles représentent, que Kenzo TAKADA, fondateur de la marque KENZO et président de l’association Projet Okiagari Koboshi pour Fukushima, souhaite que l’on pense aux habitants de cette région.  En France, en Espagne, en Italie, au Royaume-Uni…, ce projet fait appel aux créateurs et personnalités les plus diverses, qui décorent ces petites poupées, ensuite exposées dans divers lieux culturels.

Menée par son président Tetsuya CHIBA, auteur du célèbre Ashita no Jo, l’association des mangaka du Japon s’est mobilisée pour créer des poupées exposées à Japan Expo. Venez découvrir leurs créations sur l’espace Okiagari Koboshi !

les ateliers

Vous pourrez également décorer votre propre poupée, lors d’ateliers organisés à Japan Expo et adresser ainsi, de manière ludique, votre message de soutien et d’espoir à Fukushima.

Dimanche 6 juillet, un atelier spécial pour les enfants est organisé sur l’espace enfants.

 
 
 

messages

Kenzo TAKADA, président de l’association Projet Okiagari Koboshi

"Je voulais soutenir les victimes dans la reconstruction des zones sinistrées en décorant des okiagari koboshi, poupées traditionnelles de la région de Fukushima.

J’ai amorcé ce projet à Paris, et, avec l’adhésion des mangaka japonais, nous avons pu rassembler plusieurs koboshi de style manga qui seront présentés cette année à Japan Expo.

Grâce aux informations pertinentes qui continuent de nous arriver à propos de Fukushima, les mouvements de solidarité se renforcent et on entend de par le monde des phrases d’encouragement : "Courage Fukushima".

Je souhaite de tout cœur un retour de la situation à la normale le plus rapide possible et que toutes les victimes du sinistre gardent espoir dans l’avenir."

Tetsuya CHIBA, membre d’honneur de l’association Projet Okiagari Koboshi

"Les okiagari koboshi sont des jouets traditionnels de la région d’Aizu (préfecture de Fukushima).

La capacité des okiagari koboshi à se remettre debout dans n’importe quelle situation, quel que soit le nombre de chutes, a fait d’eux le symbole de la reconstruction après la catastrophe du 11 mars 2011.

J’ai été contacté par le styliste Kenzo TAKADA, me demandant si j’accepterais de participer au projet Okiagari Koboshi qu’il a élaboré afin de soutenir les sinistrés dans cette reconstruction. Et ce fut avec plaisir que, nous, les mangaka du Japon, avons répondu à son appel.

J'ai également décoré une de ces poupées, comme une prière.

Les okiagari koboshi que nous avons décorées avec mes confrères seront présentés à Paris et en Espagne, pour que cette catastrophe ne tombe pas dans l’oubli aux yeux du monde."

Tags :

  • Tourisme
  • Culture & traditions

Suivez-nous

Publicité

Japan Expo Aime

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Connectez-vous !
Mot de passe oublié